ITPT

30 sept. 2010

Ils recommencent...

Après avoir lancé OuterBay acquis par HP début 2006, les pionniers de l'ILM applicatif lance TierData (www.tierdata.com) éditeur de gestion de données qui cible l'archivage et la performance de bases de données Oracle. On croit revoir l'histoire d'OuterBay quelques années plus tard.... La solution s'articule autour de 2 produits logiciels, le premier baptisé AutoPilot Performance Management Platform et AutoFocus Performance Analytics. Le gag est qu'en Juin dernier, TierData a signé un accord avec HP pour distribuer HP Database Archiving, l'ancien produit OuterBay. Une question me taraude depuis pas mal de temps: Que fait HP des sociétés achetées ? L'entreprise semble priver le marché de bonnes techno. et les met au musée ? Le nouveau CEO Léo Apotheker, ancien patron de SAP, changera-t-il cette philosophie ?

28 sept. 2010

Jeff Bonwick quitte Oracle

Annoncé sur son blog, Jeff Bonwick a décidé de franchir le pas et de tenter l'aventure d'une startup après 20 ans chez SUN et l'arrivée chez le géant du logiciel Oracle, à qui peu de choses résistent, il faut bien l'avouer. Bill Moore, son collègue historique lors du développement de ZFS, a déjà rejoint l'advisory board de Nexenta, l'un des promoteurs actifs de ZFS. Bonne chance à Jeff et mon petit doigt me dit que Jeff rejoint...

26 sept. 2010

Nouveau tour pour Joyent

Joyent (www.joyent.com) vient de lever 15M$ lors d'un troisième tour de financement issu d'Intel Capital, Greycroft Partners et Liberty Global. L'expansion internationale est au coeur de la stratégie de Joyent et on se souvient du recrutement récent de Philippe Weppe pour la direction EMEA. Joyent opère aujourd'hui 5 Data Centers en Chine, dans le Massachusetts à Andover, en Californie à Emeryville et San Francisco et Dallas au Texas sans compter les services providers utilisant la technologie Smart Computing de Joyent. On attend avec impatience un DC en Europe et notamment à Paris... A noter aussi un accord oem intéressant entre Joyent et Dell qui étoffe sérieusement son portefeuille sur cet axe...

20 sept. 2010

La position inconfortable de NetApp

NetApp (www.netapp.com | NASD:NTAP) change d'avis au gré des circonstances du marché. Il suffit que Sun passe chez Oracle, important partenaire pour le leader du NAS, pour que ce dernier stoppe les poursuites au sujet de ZFS. On comprend l'intérêt d'un tel arrêt ou plutôt les conséquences de la poursuite des plaintes. On croit rêver, les raisons et arguments des plaintes n'ont pas changé sauf le contexte lui n'est plus le même. Reste que NetApp n'est pas correct, l'entreprise maintient une posture incohérente et abusive en continuant les poursuites vis-à-vis de Nexenta, Coraid, Compellent et GreenBytes. Preuve que la taille des sociétés et les parts de marché jouent, encore une histoire de rapport de forces...

15 sept. 2010

Entretien Exclusif avec Ursheet Parikh, CEO de StorSimple

Mardi 14 Septembre dernier, j'ai eu le privilège de passer un peu de temps au HQ de StorSimple (www.storsimple.com) à Santa Clara et la chance de m'entretenir avec Ursheet Parikh, CEO et fondateur de l'éditeur de solutions logicielles de stockage en mode Cloud Hybride dédiées à l'environnement Microsoft, et Ian Howells, nouveau CMO. En quelques minutes, Ursheet nous résume StorSimple et les différentiateurs de la solution.


Omneon définitivement chez Harmonic

Harmonic (www.harmonicinc.com | NASD:HLIT) annonce l'acquisition défintive d'Omneon pour 273M$ et devient un leader intéressant en broadcast et delivery vidéo à la demande. Pour en savoir plus, je vous renvois à un article publié en 2007 au sujet d'Omneon MediaGrid anticipant le succès des JO de Vancouver.

13 sept. 2010

StorSimple consolide ses finances

StorSimple (www.storsimple.com), éditeur américain créé en Mai 2009, développe une solution de type gateway pour le Cloud Storage dédiée aux applications Microsoft Windows. L'éditeur vient d'effectuer un second tour de levée de fonds à hauteur de 13M$ mené par Mayfield avec Ignition Partners, Index Ventures et Redpoint Ventures, ces 2 derniers étant déjà dans la boucle depuis le premier tour avec 8M$. Parmi les dirigeants, on retrouve Guru Pangal passé chez Brocade et Rhapsody Networks, et qui pilotait le développement des produits File chez Brocade. Mayfield, qui vient de sabrer le champagne avec la vente de 3Par, n'a pas hésité longtemps. Je passe cette après-midi chez StorSimple à Santa Clara, je vous en dirai plus. A suivre...

12 sept. 2010

Et si HDS pensait à remplacer BlueArc

HDS (www.hds.com) a fait une très bonne affaire avec l'acquisition à un prix très bas de l'IP et de l'équipe Engr de ParaScale. L'offre propre en fichier d'HDS laisse à désirer même si les filers BlueArc sont de bonnes bêtes, le public a du mal à comprendre qu'un acteur comme HDS ne puisse pas développer ses propres serveurs. L'idée de développer et fournir enfin sa propre full stack sur son hardware serait une bonne idée. Reste à dropper BlueArc, consolider les équipes et le code et sortir un produit de la qualité des offres blocs. L'autre solution serait de fusionner Archivas à ParaScale pour créer un vrai différentiateur sur le marché et se positionner avec une offre cloud file storage digne pouvant s'activer en hybride, en privé et servir de souche au public.

9 sept. 2010

Les rumeurs courent dans la vallée

Michael Dell aurait rencontré plusieurs dirigeants de sociétés réseaux dans la vallée à la recherche d'une acquisition dans ce secteur. On attend et on verra bien mais cela aurait effectivement un sens après le marché de printemps avec Exanet, Kace, Ocarina, les accords avec Terascala pour le HPC et Caringo pour la logique de stockage objet mais surtout la désillusion générée par l'échec 3Par.

8 sept. 2010

La légende recommence avec Pure Storage

PURE Storage (www.purestorage.com) est un nouvel entrant dans le monde du stockage, à ne pas confondre avec Pure Software éditeur historique de Purify passé chez Atria puis Rational et ensuite IBM il y a pas mal d'années.
Basée à Mountain View au 650 Castro suite 220, dans le même immeuble que la fondation Mozilla, la société toujours en mode "furtif" avec une douzaine d'employés vient de lever il y a quelques semaines 18,4M$ en tour B provenant de Sutter Hill Ventures et Greylock Ventures, à noter que Sutter Hill avait soutenu l'entreprise en tour A. On retrouve bien sûr Mark Leslie puisque les fondateurs sont John Colgrove et Craig Harmer, 2 légendes de VERITAS, papa de VxFS et VxVM, et Mike Speiser encore listé chez SHV, passé aussi chez Veritas. Par son support, Greylock figure aussi au board par la présence d'Aneel Bhusri, une figure de l'industrie. Pure Storage serait en train de développer une solution de stockage à base de SSD de type entreprise. On verra bien, je leur fais confiance sans aucun souci, quand on a créé VxFS et VxVM, les meilleurs produits logiciels de stockage, on peut tout faire. Remettez tout ça dans le contexte de l'époque il y a presque 20 ans !!, ces personnes sont des visionnaires et des légendes. Pionnier tu es, Pionnier tu restes !!

6 sept. 2010

Isilon sort son mode bloc

Isilon (www.isilon.com | NASD:ISLN), leader incontesté du service fichiers évolutif d'entreprise, frappe un grand et devient "simple" baie de disques grâce au protocole iSCSI. Ainsi, l'offre devient unifiée et sera capable d'être utilisée et configurée dans les 2 modes. OneFS, l'OS maison, se voit doter d'une couche iSCSI qui bénéficiera de la capacité d'évolution horizontale fameuse chez Isilon. De quoi se fondre et être utilisé dans des environnements exigeants, comme d'habitude pour Isilon, ou plus simplement dans des environnements virtuels où le choix est d'ores et déjà possible entre bloc sur iSCSI ou file sur NFS. Et cerise sur le gâteau, aucune licence additionnelle donc coût supplémentaire n'est nécessaire, le mode bloc est gratuit. Isilon consolide sa position de leader et assure sa position très enviée... A suivre au mois de Novembre où nous nous rendrons au HQ à Seattle.

5 sept. 2010

Du beau monde chez Gridiron Systems

GridIron Systems (www.gridironsystems.com), inconnu de tout le monde j'imagine car en mode "furtif", fait apparaître plusieurs personnes que nous avons côtoyés sous d'autres cieux. L'équipe ne compte que 30 employés et on retrouve au board Don Jaworski, ancien VP chez Brocade, David B. Wright, passé par Amdahl, Legato puis EMC - il a fait la vente - et Verari, Prasad Pammidimukkala, passé aussi chez Brocade, McData et Nishan sans oublier Som Sikdar, fondateur et CTO de GridIron et de bien d'autres startups comme Shomiti devenu Finisar et Force10 ou Herb Schneider, fondateur d'Extreme Networks.


L'idée de GridIron est d'adresser le gap entre les ressources qui vont vite comme la cpu, la mémoire et le réseau et le périphérique de stockage qui n'a, il faut le reconnaître, pas progressé dans le même rapport et de proposer enfin le résultat en terme de vitesse de ces progrès techniques.
Le produit GridIron TurboCharger est un SAN Application Accelerator appliance connecté au switch SAN fonctionnant en mode Proxy FC donc invisible et sans changement pour la configuration des serveurs, du stockage et des applications. Considéré comme Tier 0, TurboCharger favorise les applications très exigeantes en intégrant les SLAs critiques, GridIron annonce d'ailleurs des gains de 1000 par rapport à des configurations sans l'appliance et de 10 par rapport à des unités SSD. La clé réside dans l'utilisation de virtual initiators et virtual targets considérés comme proxies donc usurpateurs de confiance pour les serveurs réels et le stockage réel créant un lien transparent entres ces 2 entités. TurboCharger utilise un initiateur virtuel pour représenter un serveur réel quand il accède au stockage et de façon similaire une cible virtuelle pour représenter un port physique quand il communique avec le serveur, ainsi l'appliance est vu des 2 extrémités, les serveurs et les unités de stockage. Bien vu. L'expertise GridIron démontre un savoir-faire complet côté gestion, OS temps-réel, chip dédié, mapping, Flash et RAM pour éviter toute dégradation de performance.


Attention, TurboCharger produit ce gain pour les accès en lecture seulement et ne touche pas les écritures fonctionnant alors en "pass through". Le produit est bien sûr en mode actif-actif pour assurer la très haute disponibilité et est très évolutif, le plus petit TurboCharger peut supporter plus de 100000 IOPS et 160 To de serveurs de fichiers et leur agrégation par GridIron BoostPack peut permettre d'aller au-delà et gérer plus d'un million d'IOPS.


Reste maintenant à voir comment GridIron convertira une bonne idée en succès commercial vue les déboires d'acteurs proches comme Gear6, repris par Violin Memory, StorSpeed, malgré quelques pointures chez eux, ou Atrato dont le site Web est mort ce matin. Seul Avere Sytems semble tirer son épingle du jeu pour la partie fichier. A suivre...

2 sept. 2010

Teradata se paie Kickfire sans bruit

Kickfire (www.kickfire.com), acteur alternatif des appliances Data Warehouse à base de souches open source comme Linux et MySQL et au bord du désastre, passe chez l'ennemi mais aussi la référence d'où une certaine fierté chez le petit éditeur de Santa Clara qui sauve les meubles... En fait, tout comme HDS avec ParaScale, Teradata n'acquiert que l'IP et l'équipe engineering, la stratégie produit et d'accès au marché laissant à désirer. D'ailleurs, Teradata n'a rien changé, le logo Kickfire est encore sur les murs ici dans la vallée...

1 sept. 2010

Emulex continue son marché

Emulex (www.emulex.com | NYSE:ELX), un des leaders de la connectivité serveur pour le Data Center, étend son spectre par l'acquisition de ServerEngines pour 78M$ en cash, l'émission de 8 millions de titres Emulex supplémentaires représentant 80M$ et 4 millions d'actions à venir conditionnés au résultat de l'année fiscale 2011. Le petit poucet de Sunnyvale apporte un savoir-faire fondamental à Emulex pour le 10Gb Ethernet. Historiquement très orienté FC avec ses fameux HBA, Emulex s'est peu à peu étoffé côté offre convergente avec des solutions UCNA - Universal Converged Network Adapter - très bien conçues alliant donc la technologie ServerEngines, même avant l'acquisition, TCP/IP et notamment le TCP Offload Engine avec les accords avec Alacritech, iSCSI, FCoE et bien sûr FC. Emulex propose aujourd'hui une des plus complète offre de connectivité serveur orientée data center.