ITPT

28 déc. 2009

LaCie mute

La Cie (www.lacie.com), le fameux concepteur/distributeur et designer de périphériques pour le grand public, tente de se diversifier avec des gammes SMB. La dernière nouveauté en date est le 12big Rack Network équipé de CPU Intel Quad-Core Xeon tournant sous Windows Storage Server 2008 standard, Linux et autre Windows possible, utilisable comme unité bloc sur un réseau SAN/IP sous iSCSI ou bien en NAS offrant une capacité native de 6To grâce à 12 disques SATA 3,5" de 500Go en plus de 2 disques systèmes en miroir. Le modèle est évolutif vers 12 et 24To. L'offre paraît séduisante et LaCie doit penser à cette mutation sinon, nous en parlerons au passé. Par contre, les noms et le site web sont vraiment mauvais, les termes de stockage sont très mal employés et les traduction pas bonnes. C'est dommage, ça fait amateur. Les 6To sortent à 6339€ donc le To est à plus de 1000€, soit plus de 10 fois le Téra consumer, c'est proche de chez Dell, moins cher que chez HP mais ça reste chère pour un truc finalement banal et super standard, cherchez, il y a moins cher...

23 déc. 2009

En pleine vague Green, Pranah

Pranah Storage Technologies (www.pranah.com), tente de redéfinir le stockage réseau pour le segment SMB en concevant le matériel et le soft associé et fournir une unité de stockage très simple. Jusque là rien de neuf. Et pourtant la solution est une des plus complètes du marché pour une unité 1U.
Pranah a développé 1 produit de base dit unité de contrôle - U1200 (U1240 et U1250) - et 2 unités d'extensions - E1000 et E3000. Les spécifications sont impressionnantes, le modèle U1200 est dual-rôle NAS et SAN, il tourne sous processeur Intel, apporte 4 disques SAS ou SATA, une connectique de 1 à 10Gb/s iSCSI, FC ou SAS, plusieurs niveaux RAID 0, 1, 3, 5, 6 et 10, 1024 Luns, les fonctions NAS, thin provisioning, snapshot et tiered storage tout ça en standard, les options scale-out NAS, la réplication synchrone et asynchrone, et des considérations énergétiques et environnementales intéressantes. Les unités E1000 et E3000 offrent respectivement 8 disques 3,5" SAS ou SATA avec une connectique 4 ports SAS à 3Gb/s et 36 disques 3,5" SAS ou SATA avec 8 ports SAS à 6 Gb/s. Une réponse vraiment intéressante à forte densité et vraiment pas chére, espérons qu'ils viennent inonder l'Europe, ça secouera un peu le cocotier.


21 déc. 2009

Tom B. revient aux affaires

Au moins une bonne nouvelle en ces temps délicats, le nouveau CEO de Data Robotics (www.drobo.com) est Tom Buiocchi, mon ancien patron chez Brocade, parti à peu près au même moment que moi et passé comme EIR chez Mohr Davidow Ventures. Drobo rentre dans une nouvelle ère avec l'arrivée d'un as du marketing pour assurer la pérennité de la marque et envisager de nouveaux axes de développement, après le démarrage et le décollage assurés par Geoff Barrall, papa du produit. L'un des développements possibles est l'IPO voire une acquisition qui devrait faire plaisir aux différents investisseurs. Le dernier tour étant très récent, cette dernière hypothèse, à moins d'être favorable, ne sera pas envisagée rapidement. On constate une accélération de l'effet de gamme avec aujourd'hui 5 produits: Drobo, l'historique, DroboPro, le même en plus complet et plus capacitif, DroboShare, la tête NAS, Drobo S, un drobo en connectique eSATA et DroboElite en iSCSI. On verra à l'exécution mais le futur sera à surveiller et si une IPO se présente, je vous conseille d'y aller. Concernant Geoff Barrall, nous ne pouvons révéler ce qu'il va faire à la suite de ce départ mais suivez-le, il nous réserve encore un truc sympa...


17 déc. 2009

Que reste-t-il.... d'Adaptec ?

Adaptec (www.adaptec.com | NASD: ADPT), la société pionnière du stockage part en sucette avec une prise de contrôle d'un de ses bailleurs de fonds Steel Partners dont la vocation est de vendre les actifs avant peut-être d'atteindre les bas fonds de la cotation. Adaptec a du mal à digérer ses erreurs du passé, elle a vendu la gamme NAS Snap à Overland, l'acquisition d'Aristos Logic ne donne pas grand chose, la société n'a pas pris le virage SAN avec Fibre Channel et a ainsi laissé la place à QLogic et Emulex, le raz de marée iSCSI ne se convertit pas, le SAS n'est pas la grande promesse annoncée et le SSD semble ignorer l'entreprise. Une simple recherche du terme SSD sur le site ne renvoit rien, incroyable. Que d'erreurs !! Il n'y a donc pas de relais de croissance ou simplement d'espoir de survie. Les dernières informations ne sont pas optimistes, les patrons quittent le navire, le CEO vient d'annoncer son départ pour le début 2010 malgré le recrutement d'autres execs, avec quelle promesse ? La valorisation de l'entreprise touche les 400M$ en hausse et les résultats ont fondu de 40%, il y a donc urgence, mais ça sent la grande braderie, les soldes arrivent. Encore une partie de notre histoire qui va disparaître, pas pour tout le monde...

14 déc. 2009

Hermes capitalise sur Microsoft

Hermes SoftLab (www.storage.hermes-softlab.com), expert en développement de logiciels et couches technologiques orientées stockage, change de CEO et recrute Janko Cajhen, ancien de Microsoft, pour mieux adresser les besoins futurs notamment sur cet environnement et tenter d'imposer ses propres produits. Hermes est bien connu du monde du stockage, ils ont entre autres développé HP Data Protector et vendu l'IP à HP, l'HSM de Grau et pleins d'autres produits ou options sur des produits très connus largement distribués et certains bien sûr confidentiels. La société est souvent retenue pour sa technologie de stubbing, son expertise NDMP ou ses File System Filter Drivers et ses qualités de développement plus proche de l'Europe et très pertinente aux US. Ainsi la société relance la marque StorScape, historiquement issue du rapprochement d'Eurologic et d'Hermes en 2002, autour de son expertise défini aujourd'hui comme la technologie Cloud cliente fournissant des gateways, des agents clients et des connecteurs file system et applicatifs. La dernière annonce étend cette expertise à SharePoint avec un filter driver offrant la capacité de recouvrir finement les données - dit recouvrement granulaire - de l'environnement applicatif en exstension de l'outil standard de protection. Hermes fournit ce module sous forme d'API simple à intégrer pour les ISVs. Un beau succès en perspective.

11 déc. 2009

Geoff Barrall n'est plus CEO de Data Robotics

Véritable serial entrepreneur, Geoff Barrall, Fondateur de BlueArc et plus récemment de Data Robotics (www.drobo.com), les fameux "petits" serveurs de fichiers aux fonctionnalités d'entreprise aussi connu sous le nom Drobo, quitte l'aventure. J'avais couvert à plusieurs reprises (1 et 2) ces solutions assez uniques sur le marché au moins sur l'innovation de protection qui va au-delà du mécanisme traditionnel RAID. Geoff reste au board de Nexsan et on se doute de la future aventure...
La société a annoncé récemment 2 nouveaux modèles - DroboElite et Drobo S - pour simplement constituer un SAN iSCSI pour le premier et offrir une connectique eSATA pour le second. J'y reviendrai dans quelques semaines.

9 déc. 2009

WhipTail, un nouveau venu

WhipTail Technologies (www.whiptailtech.com), concepteur des appliances de stockage SSD Racerunner en mode Tier 0, rend disponible sa nouvelle unité d'une capacité de 6To, le Racerunner 6000. Ce dernier produit annonce un gain de performance d'un facteur 10: plus de 120000 IOPS, 1,7GB/s de BW, des gains énergétiques de 90% et 0,1ms de latence. Les capacités de 1,5 et 3 To restent disponibles tous en modèle 2U pour un pris démarrant à 45k$ pour le premier modèle. Les unités intègrent également les fonctions DEC (Déduplication, Encryption et Compression) basées sur les cartes BitWackr d'Exar Hifn pour fournir une densité de stockage plus forte et être ainsi l'une des premières offres de ce type sur le marché, surtout pour proposer la dédup in-line.

8 déc. 2009

Exanet s'enlise

Après ONStor passé sous le giron de LSI pour juste 25M$ après avoir englouti 131M$ et CrossWalk et son iGrid prometteur, Exanet (www.exanet.com) semble se diriger vers la sortie et mettre à la porte ses 80 employés. La société a déjà reçu 55M$ au total depuis 2000 et reçu en 2007 17M$, on se demande où passe le pognon ? J'avais déjà évoqué les soucis et les alternatives pour Exanet dans les billets 1 et 2 et il apparaît que les prédictions se confirment. A moins d'une surprise de dernière minute permettant à l'acquéreur potentiel d'obtenir une bonne solution à un prix intéressant, c'est le jeu ou bien simplement acquérir certains actifs clés comme l'IP. Alors pourquoi pas Fujitsu, oem avec CentricStor FS, mais je n'y crois pas, la société préparant sa propre offre pour mi-2010. Alors Dell ? effectivement, l'idée est séduisante car le Texan s'est fait souffler l'une des meilleurs offres - Ibrix - par HP et l'offre trouverait un sens avec Perot Systems pour les infrastructures Cloud. Sinon l'alternative serait de lever 20M$, alors là, je n'y crois pas surtout en ce moment, la levée est trop importante, je peux en parler. Cela dit Atempo a bien levé 22M$ en tour B en 2007 et la société est plutôt établie. C'est bien négatif comme nouvelle malgré une très bonne solution, espérons que les employés pourront s'en sortir et les clients trouver une alternative sans dommage.

6 déc. 2009

Iplicity, c'est clair

IceWEB (www.iceweb.com | NASD: IWEB) est le propriétaire depuis 2008 de Inline Corp. fondée en 1994 et développeur d'une gamme stockage intéressante autour de produits SAN, NAS et suite logicielle. Comme beaucoup de sociétés, l'extension au Cloud est devenue une réalité et on retrouve une gamme pour ce type de configuration et usage. La gamme NAS est divisée en 2 produits, FileStorm Engines qui sont une suite de tête NAS - modèles i100 et i200 - connectables à un environnement bloc de tout type et FileStorm Appliances qui sont des serveurs de fichiers complets. Rien de particulier si ce n'est que l'OS fournit des fonctionnalités comme les FSP* NFS, CIFS/SMB, (DAFS), HTTP et AppleTalk, le Snapshot, la Réplication, le Failover au sein de cluster de 8 noeuds, le SIS et le Mirroring synchrone et une capacité maximale de 256Eo, tout ça en standard avec des solutions très abordables. Alors peut-être quelque chose à tester.

* FSP:  File Sharing Protocols

2 déc. 2009

Active Circle perd son fondateur

Dominique Vinay, fondateur, ancien responsable de la stratégie et patron du conseil d'administration d'Active Circle (www.active-circle.com) et fondateur historique également de Quadratec devenu depuis Atempo, quitte le navire. Aucune annonce n'a été faite par l'éditeur mais il apparaît que tout le "réseau" est au courant de cette séparation intervenue courant Octobre/Novembre 2009. Espérons que Dominique rebondisse sur d'autres projets, il est un des rares experts français du monde du stockage. En attendant, Active Circle continue sa pénétration et signe des comptes comme le pôle TV du groupe NRJ ou la chaîne Kurd1. Bravo Messieurs, le segment d'expansion est trouvé...