ITPT

30 novembre 2009

TwinStrata cherche sa pertinence, pas simple...

TwinStrata (www.twinstrata.com) est un éditeur récent surfant sur la vague Cloud en offrant une approche intéressante de gateway entre le Cloud privé et public donc en mode hybride. Le concept réside dans le lien direct entre une application et son stockage présent dans le cloud. Son produit CloudArray est purement logiciel, il tourne sous VMware ESX/ESXi en tant que Virtual Appliance ou Citrix XenServer, et présente une interface bloc sur IP (iSCSI) à l'espace ainsi constitué favorisant l'intégration local sur les serveurs d'applications sous Windows et Linux gourmands en stockage et devant être protéger. Les fonctionnalités sont avancées: volume et thin provisioning, cache, réplication asynchrone, snapshot, chiffrement (AES-256) et compression. Le support des plusieurs Clouds publics existe déjà comme Amazon AWS, AT&T Synaptic et EMC Atmos. La solution est intéressante pour des utilisations de Backup, d'Archivage et de Hiérarchie de stockage et de données. L'éditeur s'efforce de justifier son approche en l'intégrant à Symantec Backup Exec, PHD Virtual esXpress, Vizioncore vRanger et Veeam. Tout ça reste délicat dans la persuasion des futurs clients, un accès bloc dans le Cloud, tout le monde veut voir avant...

27 novembre 2009

Prometteur ?

TFStor (www.tfstor.com), une startup inconnue jusqu'à présent se met sur le créneau des filers hiérachiques tout comme Avere, MaxiScale ou Nimble ou d'offres plus mûres comme NetApp, EMC ou Symantec avec Storage Foundation et le mode DST (Dynamic Storage Tiering). C'est aussi la confirmation que l'approche FAN (File Area Network), que certains avaient tenté, se confirme, je rappelle que la meilleure offre est la gamme Acopia commercialisée depuis son acquisition par F5 NetWorks. L'idée est donc la même que les autres avec la volonté de placer en frontal un NAS spécifique exposant un file system multi-device et mulit-tier. Le produit est prêt pour test, pas le site très moche, il suffit alors de le demander en ligne. A vous de voir, c'est peut-être un peu tôt...

26 novembre 2009

2TB chez Isilon

Rien de très nouveau mais le fait d'intégrer des disques de 2To SATA d'origine Hitachi - Ultrastra A7K2000 - permet à Isilon (www.isilon.com | NASD:ISLN) de "monter" son file system OneFS à 10Po et d'introduire les modèles IQ 72000X et 72NL. Important de noter que ce passage favorise la baisse de 50% en consommation électrique et refroidissement pour une double densité par rack.

25 novembre 2009

Ça bouge chez Atrato

Jeff Edwards, ancien VP chez Permabit et NEC, arrive chez Atrato (www.atrato.com) pour relancer la partie commerciale après déjà plusieurs VP Sales passés par l'entreprise.
Le produit Velocity1000 développé par Atrato est une baie de stockage basée sur des disques portables de PC qui consomment 5W au lieu des 13W pour un disque d'entreprise pour une capacité de 80To sur 3U avec 160 disques de 500Go, un rack 42U pouvant alors stocker 1Po. La solution est donc assez Green couplée à une intelligence logicielle d'origine Atrato. On verra si l'essai se transformera, Atrato semble empêtrer dans un tourbillon négatif... Dommage.

23 novembre 2009

BitWackr dédupe le stockage primaire

Certains se souviennent de John Matze, et d'Okapi, passé chez Overland puis chez HIFN avec la vente de sa société Siafu, et maintenant chez Exar suite au rachat par cette dernière d'HIFN, pas simple de s'y retrouver. Exar a maintenu l'intelligence HIFN (hifn.exar.com) et a développé un produit innovant et vraiment intéressant avec BitWackr.
BitWakr est une carte PCI Express associée à un couche logicielle qui cible 4 fonctions essentielles du stockage aujourd'hui: la déduplication, la compression, le chiffrement et le thin provisioning utilisable pour l'environnement primaire et multi-tiers. La solution décharge la CPU de traitements lourds et pénalisants, elle expose un disque virtuel en mode bloc et demeure donc complètement transparent pour les applications et les services type fichiers, messagerie, backup, archivage... La partie déduplication utilise une technique de calcul d'empreinte à base de SHA-160, inline au niveau bloc, la compression s'appuit sur eLZS et le chiffrement sur les données résidente grâce à l'AES-CBC sur 256 bits toujours au niveau bloc. Une solution passe partout, simple de mise en place et supportée sous Windows et Linux, à tester rapidement car elle peut simplifier et réduire les coûts de façon certaine.

20 novembre 2009

Les papes VERITAS sont de retour...

Après 20 ans de présence, le dernier Distinguished Engr (DE) VERITAS, Craig Harmer, l'un des pères de VxFS*, vient de quitter le navire pour rejoindre John Colgrove, aussi ancien Fellow chez VERITAS, EIR chez Sutter Hill Ventures (SHV) et à l'advisory board de ParaScale, et s'associer à Mike Speiser, lui aussi ancienne figure de l'éditeur et aujourd'hui Managing Director chez SHV, pour lancer un startup dans le SSD. On va les voir prochainement, d'ici là, vous pouvez lire un article SSD de ces 2 derniers compères...

* VxFS: le File System des Rois et le Roi des File System

12 novembre 2009

Le tigre fait encore des siennes, pas Woods l'autre...

Tiger Technology (www.tiger-technology.com), éditeur bulgare bien connu pour ses solutions orientées multimédia avec intégration applicative sous Mac, continue son développement pour le marché SMB. Pour ceux qui suivent ce blog, j'avais déjà couvert les offres de partage MetaSAN, MetaLAN et stoneGate avec des billets en avril 2007 et janvier dernier. Aujourd'hui, la société dévoile poolIT, une solution logicielle d'agrégation de volumes disques locaux aux formats FAT ou NTFS - unité fixe, SAN et amovible type disque externe USB - et réseaux (NAS), permettant d'offrir un mécanisme simple et super efficace de virtualisation fichiers. L'espace constitué est ainsi disponible localement comme un disque virtuel, la version Basic accepte 5 volumes, la version Pro 10 volumes et la version Server 20 volumes pour un maximum de 10 pools accessible par machine avec la notion d'1 volume équivalent à 1 file system.  Le produit est riche, il permet l'augmentation à chaud d'un pool par ajout de volumes nouveaux ou existants, le placement intelligent des fichiers entre des unités aux attributs différents et ainsi constituer une vraie hiérarchie du patrimoine informationnel de l'entreprise; plusieurs autres règles sont possibles aussi comme la priorité de l'unité, l'optimisation par déplacement des données entre volumes, le type ou l'âge du fichier. Le pool explorer, très pratique, permet de naviguer dans l'espace logique créé et afficher les appartenances de fichiers par un jeu de couleur. Le système contrôlant le pool peut à son tour exposer sur le réseau le disque virtuel et le partager localement avec les autres machines. Mais attention, on assemble des volumes ayant des données qui sont potentiellement utilisables sans et après PoolIT, la conséquence immédiate est qu'un fichier appartient à un volume à la fois et qu'il n'y donc pas de parallélisme et de striping entre les unités. Et pour finir, le produit est économique, la version standard est à moins de 400€ par machine, attention, ça peut monter assez vite quand même.

05 novembre 2009

Drobo lève 11M$

Data Robotics (www.drobo.com), la jeune pousse de Geoff Barral, vient de lever 11 M$ en tour E piloté par Focus Ventures, VC de Palo Alto, avec lequel j'ai mené une mission poussée de conseil à ce sujet en Septembre. Ça fait plaisir. J'avais déjà couvert un article sur cette solution fantastique en Août 2007 accessible ici et depuis la société a sorti DroboPro et DroboShare, 2 produits additionnels, le premier, plus capacitif et le second étant une tête NAS permettant d'offrir facilement un service fichier de qualité entreprise pour le monde SMB. Pour accélérer son développement avec déjà plus de 85000 unités vendues sur la planète, la société vient de lancer un service de vente en ligne pour l'Europe, quelques mois après le recrutement de son responsable channel EMEA. A tester et à adopter, le produit certes un peu cher est une vraie merveille.