ITPT

24 avril 2008

Montilio, c'est fini

Après presque 5 ans d'existence, Montilio a fermé ses portes, le site web tombe même dans le vide. On se souvient de la pertinence de la solution (article Déc. 2006) mais visiblement celle-ci n'a pas trouvé son marché. Dommage.

23 avril 2008

La première conférence Stockage et Sécurité pour l'Afrique du Nord

François Vajda lance une nouvelle conférence, cette fois-ci à Casablanca les 16 et 17 Juin prochain, et toujours dédiée au Stockage et à la Sécurité comme les recettes du succès à Madrid notamment. Plusieurs sponsors ont déjà confirmé leur participation et cette manifestation est soutenue par le comité SNIA France de la SNIA Europe, j'y ferai d'ailleurs plusieurs interventions. Si vous souhaitez participer, sponsoriser ou simplement vous y rendre, rendez-vous sur www.itieurope.net.

21 avril 2008

La SNIA Académie s'arrête à Paris

Les Académies du Stockage de la SNIA feront escale à Paris, le comité régional SNIA France a accepté cette année la formule du Tour Européen avec un rendez-vous sur une journée le 15 mai à Coeur Défense ouvert gratuitement à tous les revendeurs, distributeurs... et les utilisateurs. Les vendeurs, même membres SNIA Europe, devront s'acquitter d'un droit d'entrée sauf s'ils sont sponsors de l'événement, la formule avec sponsor permettant de financer cette journée, et présente ainsi 2 types de contenu: une salle réservée à la SNIA et une salle où les sponsors peuvent témoigner de leur propres solutions. A ce jour, les sponsors confirmés sont 3Par, Atempo, Data Domain, Emulex, FalconStor, Isilon et Pillar Data. Pour vous inscrire, rendez-vous sur http://www.storage-academy.com/NEW_ACADEMY/index.php?id=12. On se retrouve le 15 Mai.

14 avril 2008

StoneFly s'ouvre au service fichier

StoneFly (www.stonefly.com), un des 4 acteurs historique de l'IP Storage avec Intransa, EqualLogic et LeftHand Networks se diversifie et lance une gamme de tête NAS baptisée StoneFlex qui vient se connecter aux réseau de stockage de type IP SAN. StoneFlex démarre en bootant sur le réseau de stockage, l'OS est un Windows Storage Server 2003 R2 et supporte le snapshot VSS et le MPIO. A voir si cette diversification permettra à DNF, la maison mère de StoneFly, de prendre quelque parts de marché sur le segment si compétitif du NAS.

11 avril 2008

Tour C et nouveau produit chez Storwize

Storwize (www.storwize.com), pionnier de la réduction de données, annonce la levée d'un troisième tour financier à hauteur de 19M$ devant soutenir les développements futurs. On y retrouve Sequoia Capital déja présent, Bessemer Venture Partners et Lehman Brothers Venture Partners. La société profite de SNW pour dévoiler la ligne STN-6000 série P apportant le mode 64 bits et supportant les serveurs de fichiers NetApp FAS6070 et EMC Celerra NSX. Le STN-6000 est décliné en 3 produits, entrée de gamme avec le STN-6300p, la gamme entreprise avec le STN-6500p et pour les environnements très exigeants avec le STN-6800p.

09 avril 2008

Ocarina Networks secoue le marché

Ocarina Networks (www.ocarinatech.com) sort de l'ombre et assomme le marché par l'annonce de sa solution de réduction de données orientée fichiers dédiée au stockage primaire. J'avais déja anticipé cette annonce lors d'un article publié en Août 2007. Ocarina annonce donc une solution orientée fichier qui réduit l'espace de stockage primaire utilisé par ces fichiers d'un facteur 10 par l'utilisation de techniques et d'algorithmes propres appliqués à la compréhension de pattern ou format de fichiers. Le produit se matérialise par un appliance 64 bits - Ocarina Optimizer - qui tourne Windows couplé à la couche logicielle Ocarina Reader, disponible aussi sous forme d'un appliance, qui doit fonctionner en mode inline. Une paire d'Optimizer peut traiter 5TB par jour. La partie Reader, en plus de son existence matérielle, peut aussi s'installer sous la forme d'un driver sur certaines plateformes notamment serveur web ou passerelle Linux. Le Reader appliance 2400R tourne Linux et propose le support de NFS et WebDAV. Le minimum est un élément de chaque mais les besoins de traitement imposent de multiplier les Optimizer, le modèle actuel est le 4400 (rien à voir avec la série TV mais des supporters existent peut-être chez Ocarina). Il n'y a pas de limite au nombre de Reader et les multiplier peut s'avérer efficace.

L'architecture de la solution est out-of-band, l'optimiseur laisse l'application écrire les données directement sur le serveur de fichiers, faisant son travail de façon asynchrone quand ces fichiers sont fermés par l'utilisateur. Ce dernier doit utiliser et passer par le Reader pour accéder au fichier en mode origine "décompressé". La philosophie s'appuit sur 3 phases distinctes - Extraction, Corrélation et Optimisation (ECO) -

et peut s'appliquer à des données souvent déja compressées comme des images ou fichiers bureautiques. La phase d'extraction s'occupe de la lecture des données, de la compréhension du format et de la fourniture à la phase suivante des éléments pertinents pouvant être communs à d'autres fichiers, la phase d'optimisation étant là pour finaliser le traitement et effectuer l'élimination de la redondance. Pour simuler le gain, Ocarina met à disposition l'outil Ocarina Predictor, normalement téléchargeable sur le site et une présentation flash est disponible ici. La solution est déja employée par Photoways que certains d'entre vous utilisent peut-être déja, puisqu'il s'agit d'un hébergeur et développeur de photos en ligne.

Rappelons que Microsoft propose déja, avec Windows Storage Server 2003 R2, la capacité d'éliminer les fichiers redondants sur une unité primaire mais avec un taux de réduction faible, la solution étant plus universelle mais fonctionnelle. Le second acteur est StoreWize, pionnier de ce segment, présent ici à Orlando, qui démontre une gamme complète de produits pour les serveurs de fichiers en mode inline ou in-band et qui s'apprête à sortir un modèle de la même philosophie mais en mode bloc. Ces 3 approches utilisent des techniques trés différentes pour un résultat différent aussi, même si dans tous les cas le ratio de réduction demeure mais pour un ordre de grandeur bien différent. Le sujet est en devenir et devrait dans les prochains mois déboucher sur de nouvelles offres, NetApp y travaille, Data Domain aussi et les quelques autres grands y pensent fortement, par couplage de quelques technologies comme le SSD par exemple, le résultat devrait permettre de nouvelles économies substantielles.

07 avril 2008

Larry Boucher fait des siennes

On ne présente plus Larry Boucher, fondateur de 2 belles histoires du stockage, Adaptec et Auspex, même si Adaptec a loupé le virage Fibre Channel et SAN et si Auspex a disparu, aujourd'hui fondu dans GlassHouse. Fondateur à nouveau d'un nouvel acteur toujours dans l'accès à la donnée, Larry Boucher a créé Alacritech (www.alacritech.com) basé à San José, centré sur le développement d'une carte réseau intelligente qui décharge le processeur de la couche TCP pour les besoins du stockage, on parle ici de TCP Offload Engine ou TOE. Au dire du fondateur, cette approche serait la meilleure dans un environnement iSCSI, 10GbE où ce fameux TOE trouverait toute sa place. Alacritech devrait annoncer un nouvel accord trés prochainement.

La bataille du réseau s'annonce passionante, IP semble emporter les suffrages mais la convergence semble se dessiner vers le futur d'Ethernet, surtout pour le data center, on parle de CEE (Convergence Enhanced Ethernet) ou DCE (Data Center Ethernet) et les débits importants seront à disposition des postes, stations périphériques tournant alors une couche IP boostée par ce type de TOE. A quand un rachat d'Alacritech, surtout que la société est petite, attractive, possède toute une série de brevets et d'accords et ses développements tentent certains.

04 avril 2008

SmApper s'émancipe

SmApper Technologies (www.smapper.com), développeur d'une solution de gestion de fichiers, vient d'effectuer une première levée de fonds à hauteur de 7M€, ce qui confirme la crédibilité de l'approche, soutenu par le fond d'investissement d'Hasso Platter (HPV), le fondateur et chairman SAP. On retrouve aussi au board Marshall Kirk McKusick, une figure d'Unix et de BSD, créateur du système de fichiers Berkeley Fast File System (BFFS) et Nora Denzel passé chez Legato et HP. Le second critère de crédibilité est l'offre de formation chez qSkills autour donc d'un vrai produit. Maintenant reste à voir le produit, les clients disons les early-adopters car le produit ne semble pas sec et le fameux retour d'expérience pour mesurer si les promesses sont réellement là. A suivre de près...

01 avril 2008

Mon pote Oleg rejoint Parascale

Sacré Oleg ou plutôt Jésus-Christ, son look est tellement proche. Oleg Kiselev, Distinguished Engineer chez Veritas, est la papa de quelques technologies Veritas avec plus de 40 brevets, il a conçu plusieurs éléments fondamentaux notamment dans Volume Manager et sa version cluster (CVM), la Rolls des gestionnaires de volumes il y a déjà 15 ans. Mais il y a une fin à tout, il vient d'arriver chez Parascale (www.parascale.com) qui joue dans la cour de la Virtualisation Fichier avec son offre VSN (Virtual Storage Network) et permet de constituer un espace de nommage global unifié de tous les systèmes de fichiers des serveurs sous-jacents équipés en processeurs x86 et qui tournent RedHat Linux.

Parascale VSN se focalise sur la surcouche à XFS, "presque" un standard en tout cas une référence d'origine SGI en matière de systèmes de fichiers, il libère la latence liée au traitement des meta-data et vient agréger l'ensemble des espaces hébergés par les systèmes. La philosophie est plutôt Asymétrique en mode shared-nothing et rappelle l'esprit de SANFS, de systèmes parallèles du marché ou public comme PVFS ou même GoogleFS. Ici un agent doit être installé sur chaque système baptisé Storage-Node, un nœud de contrôle dit Control-Node fonctionne en contrôleur de méta-données pour le placement des fichiers, de leurs copies éventuelles, du mécanisme de verrous, de l'historisation de fichiers et le contrôle d'accès. Attention, aucun contenu de fichiers ne transite par le control-node qui n'existe que pour contrôler l'environnement. Il est donc critique et son fonctionnement permanent doit être assuré, les données sont à protéger en RAID6 par exemple sur un SAN et un mode cluster actif/passif est recommandé. La redondance est basée sur l'intelligence et les règles du control-node et aucun RAID n'est nécessaire "derrière" les storage-nodes, des machines les plus standards sont donc suffisantes. On revient donc à notre bon vieux Utility Computing cher à quelques vétérans de Veritas. L'intérêt vient aussi du fait que les storage-nodes peuvent tourner une application, intégrant les serveurs de stockage aux serveurs de traitement, les protocoles de partages ou d'échanges de fichiers supportés étant NFS v2 et 3 bien sûr, ftp et http. Parascale VSN supporte plusieurs milliers de nœuds et apporte un fort niveau de parallélisme entre les nœuds, le code VSN sur les storage-nodes fonctionnant en mode user et non noyau. A suivre de très près, il se pourrait bien que Parascale fasse les frais de ces promesses comme CrossWalk il y a quelques mois mais la technologie est séduisante...