ITPT

Apr 19, 2007

ONStor se met au GNS

ONStor, développeur d'une offre NAS alternative aux 2 grands NetApp et EMC, se démarque une nouvelle fois en intégrant Microsoft DFS (Distributed File System). J'en parlais lors du dernier SNW à San Diégo avec Jonathan Goldick, CTO d'ONStor, qui m'a rejoint il y a quelques années pour le développement du tutorial SNIA Data Sharing, qui a participé au développement de CIFS et de DFS lors de son passage chez Microsoft, il est d'ailleurs un ancien de Transarc puis d'IBM toujours sur cette partie des File System Distribués. ONStor rentre donc le cercle fermé des acteurs du FAN (File Area Network), disons hors WAFS, avec Acopia Networks, Attune Systems, Brocade, Cisco NeoPath, EMC Rainfinity, et 2 autres acteurs "limites" comme Smapper Technologies et 1Vision. Le segment bouge et la solution GNS devient de plus en plus incoutournable surtout dans des environnements "large" comme Windows et NetApp. Alors, tous à votre GNS, c'est l'arme absolue...

Apr 15, 2007

Décidément, les acteurs verticaux ont des idées

Tiger Technology (www.tiger-technology.com), éditeur suisse, ça fait du bien, de solutions de partage de fichiers sur SAN, ce que l'on appelle SAN File Sharing System et plus communément SAN File System, propose quelques innovations séduisantes avec MetaSAN, MetaLAN Server et MetaLAN Client.

MetaSAN offre donc un mécanisme de partage de fichiers pour les environnements Windows, Linux et Mac OSX qui maintient la nature du file system natif - NTFS ou HFS+ - et permet d'écrire et lire sur le même volume par plusieurs utilisateurs depuis plusieurs machines clientes. La taille maximale est assez conséquente avec 18Eo (1 000 000 To) même si le comportement aux limites est inconnu. Côté device, le produit est super souple et supporte FibreChannel et iSCSI de même que le striping et le multi-chemin serveur-stockage. Dans l'esprit des SANFS, un meta-data server contrôle l'accès au volume partagé et les clients accèdent directement au volume au travers d'un asservissement à ce serveur. Le produit propose quelques fonctions intéressantes comme le contrôle de la bande passante par noeud, Avid Xpress et Media Composer pour les environnements Windows, le "zoning soft" pour augmenter la sécurité, le support du "trunking" - l'agrégation de liens réseaux - et de la redondance des chemins d'accès, le basculement des accès FC vers Ethernet en cas de perte de connexion côté fibre et la continuité de service par un mécanisme intégré de repise sur défaillance du serveur de meta-data. Le prix public est de 995$.
Le second produit est MetaLAN, installé sur les postes clients, avec la possibilité d'agréger plusieurs serveurs de fichiers dotés de MetaSAN. Ainsi est constituée une infrastructure de services fichiers à haute performance et hautement disponible pour un même jeu d'unité de stockage. Encore un truc pertinent dans un monde trés exigeant en terme de performance et de disponibilité bâti sur des standards de l'industrie.... mais rien de trés nouveau, les SANFS sont connus et maitrisés depuis plus de 10 ans maintenant...

Apr 12, 2007

Quand le destin s'en mêle...

Il y a quelques heures, mon avion Los Angeles - San José est retardé et je vois passer devant moi Alan Kessler, ancien patron d'Intransa et Président et CEO d'Attune Systems depuis quelques années maintenant. Nous montons dans l'avion et nous entamons 1 heure de discussion sur le marché du FAN, NeoPath et Cisco, Acopia, Rainfinity, Brocade et bien sûr Attune. Il me lâche quelques infos intéressantes comme la santé financière de la compagnie permettant de tenir 2 ans encore, l'effectif de 30 personnes et 12 clients et surtout Alan vient de recruter comme VP Engineering Thomas Wong, un des co-fondateurs de NeoPath Networks. Attune Systems tarde à décoller mais le produit est parfait pour les environnements Windows type PME. A suivre donc car Alan se dit aussi à l'écoute du marché si une offre de rachat de présente... à bon entendeur.

Apr 5, 2007

Une vraie solution stockage chez SeaChange

SeaChange (www.schange.com), constructeur de solutions dédiées au broadcast, innove une nouvelle fois avec une solution de stockage capable de soutenir les contraintes élevées des environnements numériques modernes. La solution SeaChange MediaLibrary, qui s'appuit sur la souche technologique développée pour l'offre MediaCluster, se positionne comme une plateforme de service fichiers type NAS ouverte, évolutive, performante et à trés haute tolérance aux pannes. Pour ceux qui connaissent Isilon et son fameux OneFS, le MediaCluster apporte une couche stockage similaire qui intègre le système de fichiers, distribué et symétrique, la gestion de volumes disque et l'assemblage RAID.

L'esprit du produit est l'agrégation de serveur élémentaire, les plus standards possibles donc les plus éprouvés, apportant chacun leur capacité de traitement de calcul, de stockage et de réseaux aux machines clientes afin de répondre à la triple exigence de linéarité en performance, capacité et disponibilité. Les configurations sont trés variées allant d'un simple noeud pour 9To à 9 noeuds et 486To cumulé. Le couplage des noeuds se fait là encore par InfiniBand comme quelques solutions concurrentes. MediaCluster met en place la technologie RAIN* que le constructeur baptise RAID² prononcé RAID "squared", c'est-à-dire la combinaision de RAID entre machines et entre disques de ces machines. Un fichier soumi à la plateforme est découpé (stripé) et réparti sur les espaces de stockage des noeuds consituant le cluster. L'interface côté client est en Gb Ethernet - 2 ports - et l'accès aux fichiers se fait par CIFS et FTP éliminant ainsi le besoin d'un agent logiciel particulier sur les postes clients, rien n'est à installer. Chaque serveur joue le rôle de serveurs de fichiers, accède et reçoit des autres noeuds l'ensemble des données par le réseau privé, et délivre à la machine cliente le fichier demandé. Dans le même temps, les autres serveurs jouent le même rôle, peut-être sur le même fichier, pour d'autres machines clientes. La solution est donc fortement évolutive et trés économique, le goulot d'étranglement d'un seul serveur en entrée est évité.

Pour ceux qui iront au NAB à Las Vegas du 16 au 19 Avril, désolé je serai à la conférence SNIA de San Diego, SeaChange prévoit quelques belles annonces, n'hésitez pas à passer sur leur stand... pétard, laser, fumée au programme...

* RAIN : Reliable|Redundant|Random Array of Inexpensive|Independant Nodes

Apr 4, 2007

Effet de mode

Ici ou publié sur mes autres blogs, le sujet touche tous les fournisseurs. LSI est le dernier a changé de logo aprés Brocade, Cisco, Hitachi, Xiotech et même CommVault. Que cela veut-il dire, une nouvelle ére pour le stockage ?

Apr 3, 2007

Cisco tue NeoPath Networks

Incroyable mais vrai, ce que j'annonçais il y a quelques mois se concrétise doucement. Cisco qui avait investi il y a moins d'un an dans NeoPath Networks, startup sur le segment de la Virtualisation Fichier, vient de l'acquérir pour immédiatement mettre un terme aux différents produits du constructeur, ainsi la famille File Director s'éteint de même que le goodies Fileyzer. Que va devenir Alan Baratz et toute l'équipe ? Il semble que le gorille de l'IP ne souhaite pas renouveler la mauvaise expérience, surtout pour les utilisateurs, faite avec Actona Technologies. Il paraitrait même que l'ensemble de l'équipe ait été débarqué. Ouha, "ça flingue à San Jose". Le File Director devrait renaître sous la forme d'une intégration avec la gamme Catalyst, mais quand ?

Aprés être entré dans le monde du WAFS (Wide Area File Services) avec Actona et FineGround, Cisco Systems confirme sa volonté de pénétrer le marché du Stockage Fichier - ce que l'industrie a baptisé FAN (File Area Network) - qui va lui demander une expertise aujourd'hui assez absente chez lui, la société connaît IP mais peu les protocoles NAS comme NFS et CIFS. Parmi les 5 acteurs du FAN, les 2 dernières startups demeurent indépendantes - Attune Systems et Acopia Networks -, les 3 autres étant passées sous pavillon "Acquis": NuView par Brocade, Rainfinity par EMC, et donc récemment NeoPath Networks par Cisco. Le marché vient de perdre une solution intéressante mais cela confirme le besoin du marché, l'attente des utilisateurs. Gardons à l'esprit que 80% des données informatiques sont non-structurées, juste des fichiers, que 80% des fichiers sont inactifs dont de parfaits candidats à l'ILM fichier - le fameux File Lifecycle Manager - et que leur croissance est de 80% par an. Encore de bonnes batailles en perspective sur les prochains mois...